Comment faire baisser les frais de notaire ?

Lorsque vous vous apprêtez à acquérir un bien immobilier, vous devez savoir qu’une bonne partie de votre budget sera consacrée aux frais de notaire. Pour payer ces frais, vous serez peut-être obligé de dépasser vos prévisions et de ne plus respecter votre budget. Fort heureusement, il existe des astuces efficaces pour faire baisser les frais de notaire. On en parle dans cet article.

Qu’entend-on par frais de notaire ?

De façon simple, les frais de notaire représentent la somme versée par un client à un notaire pour tous les actes notariés. Lors de la vente d’un bien immobilier qui nécessite l’intervention d’un notaire, ces frais sont obligatoires. Finalement, le client paye non seulement les frais liés à l’acquisition du bien, mais également les frais de notaire.

Il faut noter que les frais de notaire peuvent se décomposer en quatre grandes parties. Il s’agit des :

  • émoluments TTC du notaire
  • droits et taxes
  • émoluments de formalités de débours
  • contributions de sécurité immobilière.

Tous ces différents éléments participent au calcul des frais de notaire.

Acheter un bien neuf pour faire baisser les frais de notaire

La première astuce qu’il convient de présenter ici est celle la plus simple que vous pouvez adopter. Il s’agit tout simplement d’opter pour l’achat d’un bien immobilier neuf. Vous devez savoir que lorsque vous achetez un bien dans le neuf, vos frais de notaire peuvent être considérablement réduits.

Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou encore d’une habitation en état d’achèvement futur, vous ferez une bonne affaire en investissant dans un immeuble neuf pour voir les frais de notaire baisser.

Pour un bien ancien dont l’acquisition coûte par exemple 150 000 euros, vous pouvez payer des frais de notaire à hauteur de 15 000 euros. A contrario, lorsque vous investissez dans un immeuble neuf avec le même montant, vous ne payerez que 5 000 euros par exemple, pour les frais de notaire. Ce faisant, vous faites une grosse économie.

frais de notaireDissocier le mobilier de l’immobilier

Pour faire baisser les frais de notaire, il ne faut pas oublier de dissocier le mobilier de l’immobilier. Il faut garder à l’esprit que les frais de notaire ne sont dus que sur le bien immobilier. C’est pour cette raison que vous devriez déduire les frais des biens mobiliers du prix global de vente du bien immeuble afin de voir les frais de notaire s’abaisser.

Lorsque vous achetez un bien immeuble à 150 000 euros par exemple, les frais liés aux biens meubles peuvent être d’environ 15 000 euros. Lorsque vous dissociez les frais liés aux biens meubles, vos frais de notaire diminuent considérablement.

Payer les frais d’agence à part

Vous pouvez exclure les frais liés aux services sollicités pour trouver votre bien, du montant global d’acquisition de votre immeuble. Ce faisant, vous verrez les frais de notaire baisser, car ces derniers ne concernent que la valeur du bien immobilier. Il est donc conseillé de payer à part les frais d’agence immobilière.

Négocier les frais de notaire

Une autre astuce que vous pouvez utiliser est la voie de la négociation. Vous pouvez négocier directement les frais avec le notaire pour tenter d’aboutir à un abaissement. Il faut savoir que les émoluments que perçoit le notaire peuvent être sujets à discussion et à négociation. Si vous avez le sens de la persuasion et de la négociation, vous pouvez alors réussir à obtenir un abaissement des frais perçus par le notaire.

Vous avez besoin d’une estimation des frais de notaire

Nous avons partagé de nombreuses informations concernant ces frais qui peuvent rapidement être problématiques si vous ne connaissez pas le montant avec la plus grande précision. C’est pour cette raison que vous avez rendez-vous sur ce site web puisque vous aurez tous les éléments les plus importants et ils vous aideront à obtenir un prêt plus facilement auprès de la banque. Lorsque vous maîtrisez votre investissement, votre dossier est beaucoup plus solide et vous ne perdez pas en crédibilité devant le conseiller financier.

  • L’estimation est aussi très précise puisque vous devez prendre en compte plusieurs éléments comme la valeur de votre bien et la localisation.
  • N’oubliez pas que les frais de notaire ne seront pas les mêmes d’une ville à une autre, il existe de vraies disparités en France.
  • Le calcul demande quelques secondes et il vous permet de prévoir plus facilement votre investissement immobilier.

Que ce soit pour les novices ou les experts, il est toujours indispensable de se lancer dans le calcul des frais de notaire qui seront forcément intégrés dans le prêt immobilier. Certains ont tendance à les oublier et les conséquences sont alors désastreuses, car ils peuvent s’élever à près de 10 000 euros.