Comment mettre à profit sa seconde résidence ?

Il est évident qu’une seconde résidence a des charges administratives et de maintien tout comme la demeure principale. Cependant, supporter ces différents frais chaque année, sans y séjourner régulièrement, est sans aucun doute une perte. Si vous êtes dans cette situation, la bonne nouvelle est que vous pouvez faire de celle-ci une source de revenus. Dans le présent article, nous vous proposons de découvrir quoi faire pour mettre à profit votre résidence secondaire.

Qu’est-ce qu’une seconde résidence ?

La seconde résidence est la demeure dont vous êtes le propriétaire et où vous vivez en dehors de votre résidence principale. Elle sert de logement pour les vacances et week-end. Que vous y viviez ou non, toutes vos résidences où vous séjournez pendant de très courte durée sont des secondes demeures. Au-delà de six (6) mois durant l’année, elle sera considérée comme logement de ménage.

Comment mettre à profit sa seconde résidence ?

Avoir une maison secondaire n’est pas une mince affaire. Une fois la demeure acquise, on se rend vite compte au bout d’une année, de la réalité qui en est. Hormis les impôts à payer obligatoirement, il y a les charges d’entretien et d’assurance qui sont assez onéreux. Il devient alors urgent de trouver des solutions pour rentabiliser la résidence secondaire au risque de la revendre dans les années suivantes. À ce propos, il existe plusieurs possibilités que vous pouvez mettre en œuvre.

Mettre la résidence secondaire en location saisonnière

Si vous avez l’habitude d’aller en week-end ou en vacances dans votre résidence secondaire, la location saisonnière est pour vous. En louant de façon temporaire, vous avez le contrôle sur les périodes. Ce qui vous permet de réserver la résidence pour un usage personnel quand vous le souhaitez. Les temps creux au cours desquels vous ne séjournez pas là-bas doivent être destinés à la location périodique. Vous avez le choix entre les week-ends et les vacances scolaires. Au cas où vous passeriez les grandes vacances ailleurs que dans votre seconde demeure, n’oubliez pas de le mettre en location.

La location saisonnière des habitations secondaires a d’ailleurs connu un boom avec l’arrivée des plateformes en ligne. Ces dernières mettent en relation propriétaires et demandeurs. Il est aussi possible de céder la médiation à une agence pour se décharger de la paperasse. Toutefois, veillez à prendre connaissance des clauses et surtout du taux des frais de gestion.

Louer la résidence à une maison de production

Cette solution n’est pas évidente. Cependant, elle a le mérite de rapporter gros sur la durée de location et l’aspect de la maison. Vous pouvez mettre votre résidence secondaire à disposition des maisons de production pour les tournages de films, émissions télévisées ou pour des séances de « shooting ». Les revenus journaliers issus de cette location commencent à 200 euros pour le shooting et 2 000 euros pour le tournage. Cependant, il faudra se faire une raison, la sélection est rude. Pour espérer vendre un contrat de location de ce type, votre bien doit être hors du commun et d’au moins 100 m².

Si vous estimez que votre bien immobilier a de forts potentiels pour être retenu, tentez alors votre chance. Vous pouvez déjà vous rapprocher des entreprises d’intermédiation dans le domaine.

Confier la maison aux événementiels

Les agences d’événementiels sont souvent à la recherche de lieux atypiques et variés en plein cœur de ville ou en campagne. Compte tenu de la superficie, du confort et des possibilités qu’offre votre seconde résidence, elle peut abriter différentes fêtes. Parmi les événements possibles, il y a les « showcases », soirées privées, anniversaires, mariages, conférences. Vu les enjeux, seulement les maisons de haut standing sont considérées.

Vous pouvez rapidement constituer un revenu important en quelques heures. Les revenus peuvent atteindre les 5 000 euros, voire au-delà. Tout peut dépendre de l’ampleur de la célébration ou de la catégorie de client. Si votre local est à la hauteur des attentes, vous pouvez avoir des sollicitations fréquentes. Ce qui vous permet d’avoir de bons rendements en fin d’année.

Bon à savoir

Faire de sa résidence secondaire une villégiature nécessite dans certaines régions la notification en mairie. Rapprochez-vous donc de l’hôtel de ville où se situe la résidence pour prendre connaissance des restrictions et démarches à effectuer. Avant de louer votre résidence secondaire, veillez à faire un état des lieux pour vous préserver des dépenses incombant au locataire.

Si les clauses de copropriété permettent la location à autrui, prenez le soin d’informer le voisinage si la demeure secondaire se situe dans un immeuble. Il est important de savoir qu’en fonction de la localisation de votre seconde résidence, vous êtes en mesure de :

  • faire des revenus supplémentaires pour couvrir partiellement ou totalement les charges,
  • réaliser des bénéfices.

Certains aspects doivent aussi être pris en compte afin de rendre votre bien immobilier attractif pour la clientèle notamment :

  • l’architecture,
  • la décoration d’intérieur,
  • les équipements de base (télévision, internet, lingerie, literie, cuisine),
  • les plus : piscine, barbecue, etc.

Comme vous pouvez le constater, voici comment mettre à profit votre seconde résidence. Si par contre vous prévoyez d’en acquérir une, soyez méticuleux dans votre choix, pour réussir un investissement malin.