Rénovation énergétique : quels travaux effectuer ?

La rénovation énergétique, de plus en plus encouragée par les gouvernements et les associations écologiques, incite les propriétaires à proposer désormais des logements plus économiques. Bien qu'il faille pour cela mettre la main à la poche, cette rénovation permettra de protéger notre environnement et d'effectuer plus d'économie à long terme. Si devant l'immensité de la tâche, certains ne savent pas par où commencer, voici les différentes étapes à suivre pour une rénovation énergétique réussie.

Réaliser l'état de lieux pour le logement à rénover

L'état des lieux constitue les préliminaires, pour toute personne qui souhaite entreprendre des travaux de rénovation énergétique. En effet, cette étape sert à l'identification et à une meilleure compréhension des besoins énergiques, pour un logement confortable et respectueux des normes écologiques en vigueur. C'est également grâce à ce travail de base que les propriétaires auront la véritable performance énergétique du logement. Celle-ci doit obligatoirement figurer dans toute annonce destinée à la louer ou vendre un appartement

Un état des lieux peut être effectué par les propriétaires, ou par les futurs occupants de l'appartement. Par ailleurs, proposer de meilleures performances énergétiques assure aux propriétaires de réaliser une plus-value, lors de la vente d'un logement après une rénovation énergétique. Place à la deuxième étape du projet !

Effectuer un audit thermique du domicile

Pour un audit thermique, les propriétaires doivent faire appel à un bureau de contrôle, encore appelé bureau thermique. Ces spécialistes de l'audit énergétique vont étudier en profondeur le logement, ou l'immeuble comportant plusieurs logements. Cela, dans le but d'ordonner par priorité, les différents travaux qui seront effectués durant la rénovation énergétique.

L'audit thermique d'un logement mis en location, requiert une bonne collaboration entre les propriétaires et les locataires. En effet, il est nécessaire avant le début des travaux, de procéder à une enquête auprès des locataires. Il faut rappeler que la rénovation de l'habitat fait intervenir différents acteurs à savoir : l'entreprise RGE, les maîtres d'œuvre, le propriétaire ou les copropriétaires, et chaque professionnel de l'immobilier.

De plus, l'audit thermique se fera avec beaucoup plus de facilité si les occupants sont sensibilisés sur les apports bénéfiques potentiels, des travaux de rénovation énergétique.

Étudier les devis avant de commencer le projet de rénovation énergétique

Une étape très importante est l'étude de faisabilité des travaux de rénovation énergétique. Seuls les professionnels compétents, connaissent la nécessité de veiller à ce que ces travaux de rénovation soient sécurisés. C'est dans cette optique que les propriétaires doivent solliciter des professionnels RGE, disposant des qualifications pour proposer un devis pertinent.

De plus, l'avis de professionnels constitue une garantie de la bonne performance énergétique, qu'offrira le logement après les travaux. Il faut savoir par ailleurs que, solliciter une entreprise portant la mention RGE, vous permettra d'obtenir facilement une aide financière pour particuliers. C'est donc la condition sine qua non, pour bénéficier par exemple d'un éco – prêt à taux zéro ou d'aide locale.

Développer des solutions efficaces de financement

Pour réaliser plus facilement la rénovation énergétique des logements, diverses solutions ont été mises en place. En dehors des éco prêts à taux zéro classiques et éco prêts à taux zéro copropriété, il existe d'autres alternatives pour financer les rénovations énergétiques.

Désormais, les bailleurs peuvent souscrire, soit au Crédit d'Impôt Transition Énergétique, soit au crédit d'impôt pour dépenses d'équipement. Ce dernier est destiné à ceux qui disposent d'une habitation principale. Il est possible également d'obtenir une subvention publique telle que l'ANAH ou l'ADEME. Toutefois, vous pouvez recourir à la solution classique que constitue le crédit bancaire. Une fois l'aspect financier sécurisé, place à la rénovation énergétique.

Procéder à la rénovation énergétique et la vérification d'économie d'énergie

Une fois toutes ces étapes franchies, la rénovation énergétique peut démarrer. Cependant, avant de mettre le logement en chantier, la souscription à l'assurance dommages-ouvrage est obligatoire. Les travaux de rénovation consisteront principalement à :

  • stopper l'entrée d'air froid et la sortie d'air chaud dans le logement. Il s'agit là de la phase d'isolation, essentielle à la réussite de la rénovation énergétique ;
  • traiter les murs, le sol ou le plancher, les toitures et chaque ouverture de l'appartement ;
  • assurer le remplacement de l'air vicié par l'air frais de l'extérieur, grâce à un meilleur système de ventilation ;
  • aérer le logement pour faciliter l'évacuation du gaz carbonique émis par les occupants.

la fin des travaux de rénovation, il faudra alors procéder à un nouveau diagnostique de performance énergétique. L'objectif de la rénovation énergétique d'un habitat est d'accroître sa valeur verte. Une fois que ce patrimoine immobilier a été véritablement valorisé, le certificat de rénovation peut être obtenu. Il vous faut en dernier lieu, vous assurer que les travaux de rénovations ont été couronnés de succès.

Une fois la rénovation énergétique achevée, l'entreprise en charge des travaux doit s'assurer de la bonne la performance énergétique des appartements. Cette dernière se situe dans la marge des 80 à 160 KWEp/m2. Vous pourrez dès lors, être fiers d'afficher ces chiffres dans les nouvelles annonces de location du logement.