Immatriculer sa copropriété est une action obligatoire à laquelle doivent se conformer tous les propriétaires d’immeubles qui bénéficient de ce statut particulier. Réalisée via un syndic professionnel ou bénévole, cette inscription au registre national se déroule en 3 grandes étapes que sont : la création d’un compte en ligne, son activation et enfin l’immatriculation proprement dite.

La création d’un compte en ligne

En tant que télé cadrant, vous commencerez ce processus d’immatriculation en créant d'abord un compte en ligne. Pour cela, vous devrez suivre un certain processus.

D'abord, il faudra vous rendre à l’adresse ci-après https://www.registre-coproprietes.gouv.fr/, et y faire un clic gauche avec votre souris, puis sélectionner l’option « mon compte« . Une fois que cela est fait, une autre page s’affichera. Sur cette dernière, vous cliquerez sur la commande « je suis un syndic bénévole ou professionnel« . Cela vous évitera d’être confondu à un robot par les serveurs de cette plateforme.

Après ceci, suivez les consignes qui vous seront données, et remplissez rigoureusement la zone de texte affichée. Vous fournirez notamment toutes vos informations personnelles et celles de votre représentant légal. Vous ne pourrez donc pas manquer d’y inclure l’adresse de votre copropriété qui est l’information la plus importante de ce processus.

Enfin, vous recevrez un mail de confirmation. Cliquez sur ce dernier, et choisissez en toute discrétion un mot de passe.

Voilà donc comment en quelques poignées de minutes, vous parviendrez à créer votre compte.

L’activation du compte

Deuxième étape de ce processus, cette dernière consiste juste à activer votre compte précédemment créé. Pour y arriver, vous devrez d'abord vous assurer d’avoir bien reçu le code d’activation par courriel. Ensuite vous devrez vous connecter à votre compte. Il vous faudra ensuite cliquer sur le bouton « activer mon compte » et entrer en lettres majuscules, le code de confirmation qui est en votre possession.

Enfin, il vous faudra terminer le processus en appuyant sur « valider« .

L’immatriculation de la copropriété

Avant d’entamer cette dernière étape, vous devrez vous rassurer que vous êtes en possession de certains documents importants. Au nombre de ces derniers, le règlement de copropriété, le procès-verbal de l’assemblée générale et l’arrêté des comptes.

Une fois que vous en êtes certain, vous pourrez donc vous connecter à votre compte et cliquer sur la commande « immatriculer une copropriété« . Après ce clic, une fenêtre s’ouvrira et vous présentera une zone de texte contenant des champs à remplir. Entrez alors toutes les informations qui vous seront demandées, puis terminez cette opération en cliquant sur « valider« .

Après vérification de l’authenticité de vos pièces, vous recevrez un mail de confirmation. Reçu dans un délai de 5 jours maximum, ce dernier contiendra une attestation et une fiche récapitulative. Si ce message par courriel vous parvient mais que vous ne trouvez pas ces pièces incluses, sachez que votre opération est un pur échec. Vous trouverez d’ailleurs la raison de cet échec dans ledit courrier électronique.

Voici donc comment en trois étapes seulement, vous parviendrez à en un clic à immatriculer votre copropriété. Simple et facile, vous pouvez donc l'effectuer où que vous soyez. Il vous faudra juste avoir vos pièces, un outil de scannage et une connexion internet.